Miniature - En son absence

En son absence

  • Armel Job
  • auteur belge
  • Intrigue
  • Psychologie
  • Roman

Le résumé

Dans un pays encore traumatisé par l’affaire Dutroux, l’« effet papillon » dévastateur de la disparition d’une lycéenne de quinze ans sur la communauté de son village.
Mars 2005. Il fait très beau ce matin-là dans le petit village de Montange, au cœur des Ardennes belges. Comme un air de printemps en avance. Bénédicte, quinze ans, revient même sur ses pas pour changer sa doudoune d’hiver contre une veste plus légère. Et prend bien garde en repartant de refermer sans bruit la porte de la maison, histoire de ne pas réveiller sa mère. Un jour plus froid, sans doute aurait-elle marché plus vite pour aller attraper le bus qui, chaque matin, la conduit au lycée dans la ville voisine. Là, non, elle s’attarde, prend le chemin des écoliers…
Bénédicte ne montera jamais dans le bus. Elle n’est pas non plus dans celui du retour, que normalement elle prend, chaque fin d’après-midi, avec la régularité d’un métronome. Personne ne l’a vue au lycée. Ni chez son père. Ni chez aucune copine. Elle semble s’être littéralement évaporée dans la nature.
À qui, à quoi peut être liée cette disparition ? Au divorce de ses parents, que Bénédicte n’a peut-être pas si bien vécu qu’elle en donnait l’impression ? Au voisin qui, comme par hasard, est aussi le chauffeur du bus et s’intéressait d’un peu trop près à la jeune fille, si l’on en croit son journal intime sur lequel son père met la main ? À cet habitant de l’autre bout du village dont la femme découvre qu’il a pris une auto-stoppeuse précisément le jour du drame ?…
En trois jours, ce que les policiers considéraient a priori comme une banale fugue d’adolescente va transformer la vie de ce paisible village en un maelström de peur, de soupçons, de malentendus, de sentiments de culpabilité, ravivant de vieilles blessures qu’on croyait cicatrisées et mettant à nu les âmes dans un enchaînement de circonstances diaboliquement orchestré.

La critique du Chat Botté

L’avis de Delphine :

« En son absence » est un roman qui laisse planer le doute sur ce qui est – ou non – arrivé à « Bénédicte », jeune adolescente partie un matin pour l’école et que l’on n’a plus revue depuis. Loin d’un thriller conventionnel, ce livre est avant tout une analyse psychologique de l’être humain face à la rumeur et aussi une démonstration de l’effet papillon (comment un simple geste anodin, de part ses conséquences en cascade va provoquer un tsunami).

Armel Job montre, ici, comment, rapidement, les gens perdent la tête et foi en leurs certitudes : le voisin n’est plus un brave type mais un salaud, la jeune étudiante studieuse devient une fugueuse, … L’auteur maîtrise son récit du début à la fin. Il relance savamment son mystère et laisse son lecteur dans le flou jusqu’à la fin.

Armel Job est aussi un brillant conteur. C’est un vrai plaisir de lire ses textes tant ses formulations et ses phrases sont belles. L’arrivée du printemps, dans le premier chapitre, est une description magnifique et enchanteresse qui donne bien le ton du livre.

Un roman à lire et à méditer !

prix: 21.95 euro

parution le 23 février  2017


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Les loyautésConcerto pour 4 mainsLa mort est mon métierLe dompteur de lionsLes Peaux rouges