Miniature - J’aimais mieux quand c’était toi

J’aimais mieux quand c’était toi

  • Véronique Olmi
  • Drame
  • Roman

Le résumé

L’homme qui ne s’est pas retourné est celui qui m’a fait perdre non pas la tête, non pas la raison ni le sens commun, mais la ligne même de ma vie.

Dans « C’était mieux quand c’était toi », l’héroïne est comédienne comme Véronique Olmi.  Il y est raconté, à la fois, une histoire d’amour avec le théâtre et d’amour avec un homme.  Il y a une introspection sur le métier de comédien (Qu’est ce que la journée d’une comédienne et comment la vie extérieur peut influer sur le travail de celle-ci, notamment via la crise de panique) et une réflexion sur la rupture (déni de la souffrance et de ce qui a été).


La critique du Chat Botté

L’avis de Delphine :

Ce livre me laisse perplexe. Je trouve que c’est un bel exercice de style (une mise en abime d’une comédienne) mais je n’ai guère eu de plaisir à lire cet ouvrage. Il n’y a ni passion, ni intrigue, ni mystère, ni action, rien de très prenant. Véronique Olmi a une belle plume. Le monologue est bien rythmé, bien écrit mais la réflexion sur le théâtre et sur la rupture ne m’emballent pas. Je n’y trouve aucun intérêt. Ce genre de lecture ne doit pas être pour moi.

prix : 16.85 euro

parution le 02 janvier 2015


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

La liste : comment prendre en main sa vie sexuelleUn ange à la fenêtreL’horizon à l’enversGazoline TangoAfter saison 2