Miniature - Nature Humaine

Nature Humaine

  • Serge Joncour
  • prix littéraire
  • Roman

Le résumé

Prix Femina 2020

La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot où il a grandi avec ses trois sœurs, semble redouter davantage l’arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d’un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l’homme et la nature, la relation n’a cessé de se tendre. À qui la faute ?
Dans ce grand roman de « la nature humaine », Serge Joncour orchestre presque trente ans d’histoire nationale où se répondent jusqu’au vertige les progrès, les luttes, la vie politique et les catastrophes successives qui ont jalonné la fin du XXe siècle, percutant de plein fouet une famille française. En offrant à notre monde contemporain la radiographie complexe de son enfance, il nous instruit magnifiquement sur notre humanité en péril. À moins que la nature ne vienne reprendre certains de ses droits…


La critique du Chat Botté

L’avis de Delphine:

 Avec « Nature humaine », on regarde l’évolution de notre société depuis les années 1980 jusqu’aux années 2000. En toile de fond, on voit ainsi l’arrivée des télécom, des centrales nucléaires, de la chaîne du froid, des supermarchés, les autoroutes, le minitel, … Toutes ces innovations qui ont irrémédiablement changé notre quotidien.

J’ai bien aimé la famille Fabrier et ses visions différentes. Entre les grands-parents qui regardent d’un oeil méfiant ces « nouveautés », les parents qui se sentent à un moment charnière et qui ont peur de ne pas prendre le train en marche et les jeunes qui se révoltent ou adoptent la nouvauté.

Evidemment, Alexandre étant fermier, le roman est surtout axé sur l’agriculture et sur le changement des modes de productions : engraissement des animaux avec des farines, élevages intensifs, importation des animaux, abandon des cultures non rentables (safran), … Toutefois, on voit tous les changements importants: le numérique, l’écologie, le végétarisme, …

Le roman montre tout en douceur comment la société a résolument changé. Les personnage sont attachants et on passe un bon moment de lecture. Par contre, le récit est un peu plat et ne m’a pas laissé un souvenir inoubliable.

parution le 19 août 2020

prix 21 euro 


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Couleurs de l’incendieUn dangereux plaisirLes pêcheurs d’étoilesLes Affamés et les RassasiésJ’aimais mieux quand c’était toi