Miniature - Le bon père

Le bon père

  • Santiago Diaz
  • Polar
  • Policier
  • Roman
  • Suspense
  • Thriller
  • Thriller psychologique

Le résumé

Jusqu’où un père peut-il aller pour sauver son fils injustement accusé d’assassinat ?

Madrid. À la suite d’un appel téléphonique, la police découvre un homme couvert de sang, prostré près du corps de sa femme dans leur maison d’un quartier résidentiel. Tous les indices l’incriminent. Jugé coupable, Gustavo Fonseca écope d’une lourde peine de prison.

Un an plus tard, Ramón Fonseca, le père de Gustavo, entre dans un commissariat et affirme être le ravisseur de trois personnes portées disparues. Leur point commun : ils ont tous un lien avec la condamnation de son fils. L’un est l’avocat qui a défendu Gustavo, le deuxième est le juge qui l’a envoyé en prison, quant à la troisième personne, elle a témoigné contre lui lors de son procès.

Convaincu que tous les trois ont été soudoyés, le vieil homme donne moins d’un mois à la police pour retrouver le véritable assassin de sa belle-fille et libérer Gustavo. Sans cela, il les tuera, l’un après l’autre.

L’inspectrice Indira Ramos, à l’éthique aussi tenace que sa phobie des microbes, n’aura que quelques semaines pour résoudre l’affaire avant que le « bon père » ne mette son plan macabre à exécution.

« Que seriez-vous prêt à faire pour votre enfant ? Le Bon Père contourne toutes les limites morales. Addictif. » Carmen Mola

« Vertigineux. […] Un roman qui, au fil des pages, ne perd ni son dynamisme ni sa saveur, un véritable page-turner, qui nous garde implacablement prisonniers d’une affaire à partir de laquelle, telle une poupée matriochka, de multiples autres événements, non moins intéressants, se dénouent. » Diari de Tarragona


La critique du Chat Botté

L’avis de Delphine :

J’ai adoré « Le bon père » ! C’est un polar original et addictif. L’enquête est cohérente et les personnages bien développés. C’est du pur plaisir.

De plus, l’auteur joue avec nos certitudes. Son roman est une vraie poupée russe.

Si Gustavo Fonseca a été jugé coupable du meurtre de sa femme, son père est persuadé quant à lui de son innocence. Afin d’obliger la police a rouvrir l’enquête, il a kidnappé 3 personnes ayant un lien avec la condamnation de son fils. Si la police n’innocente pas son fils, ces personnes mourront.

Les apparences sont parfois trompeuses. Coupable ?  Innocent ?

Le récit est fractionné entre l’histoire de la victime, des trois personnes kidnappées et l’enquête. L’auteur mélange savamment ces faits de sorte que le doute plane constamment. On pourrait craindre de s’y perdre mais au contraire, cela dynamise le récit et met à mal nos suppositions.

Ce roman est une très belle réussite et une lecture que je recommande à tous ceux qui veulent un bon policier.

parution le 19 mai 2022

prix : 21.90 euro


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

San-Antonio, Ma tête à couperFilleLa librairie des rêves ensevelisDésolée, je suis attendueLes pêcheurs d’étoiles