Miniature - Le pays des autres

Le pays des autres

  • Leila Slimani
  • Historique
  • Roman
  • Saga familiale

Le résumé

En 1944, Mathilde, une jeune Alsacienne, s’éprend d’Amine Belhaj, un Marocain combattant dans l’armée française. Après la Libération, le couple s’installe au Maroc à Meknès, ville de garnison et de colons.
Tandis qu’Amine tente de mettre en valeur un domaine constitué de terres rocailleuses et ingrates, Mathilde se sent vite étouffée par le climat rigoriste du Maroc. Seule et isolée à la ferme avec ses deux enfants, elle souffre de la méfiance qu’elle inspire en tant qu’étrangère et du manque d’argent. Le travail acharné du couple portera-t-il ses fruits?

Les dix années que couvre le roman sont aussi celles d’une montée inéluctable des tensions et des violences qui aboutiront en 1956 à l’indépendance de l’ancien protectorat.

Tous les personnages de ce roman vivent dans «le pays des autres» : les colons comme les indigènes, les soldats comme les paysans ou les exilés. Les femmes, surtout, vivent dans le pays des hommes et doivent sans cesse lutter pour leur émancipation.

Après deux romans au style clinique et acéré, Leïla Slimani, dans cette grande fresque, fait revivre une époque et ses acteurs avec humanité, justesse, et un sens très subtil de la narration.


La critique du Chat Botté

L’avis de Marie:

Leila Slimani se lance ici dans une saga familiale – un genre qui, de toute évidence, a le vent en poupe – dont Le pays des autres est le premier tome. Ce roman couvre 10 ans de vie d’une famille franco-marocaine entre la fin de la deuxième guerre mondiale et 1956. Il se concentre sur Mathilde, une femme qui quitte son Alsace natale pour épouser Amine, un jeune homme Marocain qui a été soldat en France pendant la guerre. Le récit suit leur parcours, celui de Mathilde pour se faire une place dans un pays, une culture, une religion, qui ne sont pas les siens; le cheminement d’Amine, de son côté, face à une épouse blanche, originaire du pays qui a colonisé le sien, toujours en décalage avec sa vision des choses.

J’ai bien aimé ce roman à l’écriture élégante qui dépeint un Maroc colonisé dont la représentation, un peu unilatérale du point de vue de Mathilde au départ, se complexifie petit à petit. On apprend à aimer les personnages dont la profondeur se révèle au fur et à mesure de l’histoire et la situation politique marocaine avant l’indépendance du pays est représentée de façon nuancée et multidimensionnelle. 

J’attends avec impatience la suite !

Prix (poche): 8.60 €

Parution le 06/05/2021


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

La légende des quatre: Le clan des tigres (tome 2)Sa mèreLes Peaux rougesL’archipel d’une autre vieEsprit d’hiver