Miniature - La dernière allumette.

La dernière allumette.

  • Marie Vareille
  • Feel good
  • Récit de vie
  • Résilience
  • Suspense

Le résumé

Depuis plus de vingt ans, Abigaëlle vit recluse dans un couvent en Bourgogne. Sa vie d’avant ? Elle l’a en grande partie oubliée. Elle est même incapable de se rappeler l’événement qui a fait basculer sa destinée et l’a poussée à se retirer du monde.

De loin, elle observe la vie parisienne de Gabriel, son grand frère, dont la brillante carrière d’artiste et l’imaginaire rempli de poésie sont encensés par la critique. Mais le jour où il rencontre la lumineuse Zoé et tombe sous son charme,

Abigaëlle ne peut s’empêcher de trembler, car elle seule connaît vraiment son frère…

Un trésor de sensibilité et d’émotions brillamment construit. Marie Vareille démontre une nouvelle fois son talent unique pour nous tenir en haleine de la première à la dernière page.


La critique du Chat Botté

L’avis de Vanessa:

Après deux années d’attente qui m’ont parue interminables (si vous êtes un ou une fidèle de la librairie, vous savez que Marie Vareille est mon auteure préférée) , j’étais tellement impatiente de lire « La dernière allumette »!

Je ne raterais aucune parution de cette auteure car, grâce à sa plume délicate, ses sujets sensibles voire parfois tabou (le post-partum dans « Ainsi gèlent les bulles de savon », ou encore le désir dans « La vie rêvée des chaussettes orphelines »), Marie Vareille a toujours su me conquérir.

Et une fois de plus, « La dernière allumette » ne m’a pas déçue!

Un magnifique roman, plein de douceur dans un décor brutal, une lueur dans l’obscurité. C’est en effet le sujet difficile de la violence familiale qui est abordé ici, au travers de l’insouciance d’un enfant : Abigaëlle, une enfant surdouée qui nous narre sa vie familiale avec ses mots d’enfants. De quoi nous jouer des tours sur les dénouements et retournements de l’histoire dont Marie Vareille a le secret.
Malgré ce sujet difficile, Marie Vareille parsème son livre d’anecdotes qui prêtent à sourire voire même à rire (!), même si on ne sait pas fermer ce roman sans ressentir un mélange de tristesse et de haine. Attendez vous donc à un retournement de situation et à vous sentir tourneboulé(e) une fois le livre refermé!
Pour ma part, il m’a fallu plusieurs minutes pour en digérer la fin et assembler toutes les pièces du puzzle.  Mais craquer la dernière allumette fait toujours jaillir la lumière et l’espoir!

Une véritable pépite que je vous conseille vivement!

Parution le 5 Mars 2024

Prix: 20.90€


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Si je mens, tu vas en enferLa dernière valse de MathildaCes orages-làCe monde disparuMalgré nous…