Miniature - Mon maître et mon vainqueur

Mon maître et mon vainqueur

  • François-Henri Désérable
  • Roman

Le résumé

« Le cahier, c’était la première chose que m’avait montrée le juge, quand tout à l’heure j’étais entré dans son bureau. Sous la couverture souple et transparente, on pouvait lire au feutre noir : MON MAÎTRE ET MON VAINQUEUR.
Sur les pages suivantes, il y avait des poèmes. Voilà ce qu’on avait retrouvé sur Vasco : le revolver, un cahier noirci d’une vingtaine de poèmes et, plus tard, après expertise balistique, des résidus de poudre sur ses mains.
Voilà ce qu’il en restait, j’ai pensé, de son histoire d’amour. »


La critique du Chat Botté

J’ai découvert François-Henri Désérable en 2017: il était alors dans la sélection Goncourt pour son roman Un certain Monsieur Piekielny, un roman que j’avais vraiment adoré. C’était un plaisir de le retrouver avec ce nouveau livre Mon maître et mon vainqueur, un roman drôle, dramatique, tendre.

Il s’agit de l’histoire d’amour adultère entre un conservateur à la BnF et une comédienne fervente admiratrice de la poésie de Verlaine. C’est l’histoire d’un amour fou, passionné, d’une fuite effrénée hors de la réalité. Et tout cela à travers la superbe plume de Désérable et sa tendance à trouver une pointe d’humour dans toutes les aventures qu’il relate.

Désérable fait partie de ces auteurs trop rares qui donnent encore plus envie de lire. Avec Un certain monsieur Piekielny, il nous emmenait dans l’univers de Romain Gary; ici, les personnages de Verlaire et Rimbaud accompagnent l’intrigue en filigrane et des poèmes et références rythment le récit. On le sait: la liaison entre Vasco et Tina, comme celle de Verlaine et Rimbaud, finira mal, mais cela n’empêche pas la beauté dans le tragique de l’histoire, une beauté fataliste à l’image du poème dont le titre est tiré:

Estu douce ou dure ?

Estil sensible ou moqueur,
Ton cœur ?
Je n’en sais rienmais je rends grâce à la nature
D’avoir fait de ton cœur mon maître et mon vainqueur.

Bref, une ode à la littérature – et à l’amour – à découvrir à tout prix, et qui fait partie pour moi des grands titres de cette rentrée littéraire 2021.

Parution le 19/08/2021

Prix: 18 €


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

La malédiction des Dragensblöt T1La ChaleurC’est le cœur qui lâche en dernierSi je mens, tu vas en enferEn finir avec Eddy Bellegueulle