Miniature - Testosterror

Testosterror

  • Luz
  • Actualités
  • Auteur francophone
  • B.D.
  • Dystopie
  • Féministe
  • Humoristique
  • Politique
  • Roman graphique
  • Satire

Le résumé

Un virus fait chuter le taux de testostérone des hommes… et se répand sur la planète !
Jean-Patrick, concessionnaire automobile dans la zone d’activité commerciale de Saint-Pierre-Le-Caillou, panique et tente de se réfugier au sein de la secte masculiniste dirigée par Jo, son coach sportif.
Contaminé par le virus, Jean-Pat voit sa vision du monde changer… Mais alors qu’il se détache du mouvement viriliste, son fils s’y engouffre.
Notre héros parviendra-t-il à sauver son enfant des griffes d’un gourou macho ? Privée de testostérone, l’humanité sombrera-t-elle dans le chaos ? Quel secret la part de féminité de Jean-Pat renferme-t-elle ? Et si la vérité résidait dans les yeux de Champion, son irrésistible chien priapique ?


La critique du Chat Botté

L’avis de Sophie :

Alooooooooors…

Annonçons tout de suite la couleur, si la couverture ne vous avait déjà pas mis la puce à l’oreille : « Testosterror » est un ovni!

Son auteur, le dessinateur et caricaturiste Luz, nous invente un virus qui fait chuter le taux de testostérone des hommes et se propage à une allure folle en semant la panique chez la gente masculine! Ce roman graphique est donc une satire assez féroce du machisme et du masculinisme, à l’univers assez caricatural, qui ne fait pas dans la dentelle, mais plutôt dans le bon gros béton de bonhomme!

J’ai beaucoup souri, voire franchement ri tout le long! C’est drôle, c’est cocasse, ironique, c’est de l’absurde poussé à l’extrême (satire oblige), tout en restant finement observé! Hilarant et… intelligent! Car « Testosterror » est une dystopie qui s’ancre parfaitement dans l’actualité (guerre en Ukraine et Covid) et a surtout le mérite de mettre en lumière certaines défaillances de notre système, notamment le sexisme banal et les injonctions concernant la virilité (« Tu ne pleures pas, Jean-Pat, tu sues des larmes de colère! »).

Seul bémol à mon goût, un graphisme dont je ne raffole pas, très chargé. Pour autant, le dessin a le mérite d’être expressif et de pouvoir soutenir le scénario.

Un roman graphique pour les hommes qui ont de l’auto-dérision, les vrais, ceux qu’on aime! (et pour toutes les femmes qui sourient en les voyant à quinze autour d’un barbecue commenter l’enjeu olympique d’une cuisson parfaite de la viande – on vous aime, on vous dit!)

Parution le 11 octobre 2023

Prix: 30.05€

Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Le mystère de la femme sans têteLa MesureSan-Antonio, Ma tête à couperFeel goodBroadway