Miniature - La vraie vie

La vraie vie

  • Adeline Dieudonné
  • auteur belge
  • Drame
  • noir
  • prix littéraire
  • Roman
  • Satire
  • Thriller psychologique

Le résumé

Un roman initiatique drôle et acide. Le manuel de survie d’une guerrière en milieu hostile. La fureur de vivre.

Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère est transparente, amibe craintive, soumise à ses humeurs.

Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l’arrivée du marchand de glaces. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant.

LA POÉTIQUE DU CAUCHEMAR

La Vraie Vie est un roman initiatique détonant où le réel vacille. De la plume drôle, acide et sans concession d’Adeline Dieudonné jaillissent des fulgurances. Elle campe des personnages sauvages, entiers. Un univers à la fois sombre et sensuel dont on ne sort pas indemne.


La critique du Chat Botté

L’avis de Delphine:

Voilà un livre bien déroutant. Je ne m’attendais pas à ça en le lisant. C’est dur et tellement réel. L’écriture est très fluide et l’ambiance légère mais, d’un mot, l’auteur fait tout basculer – sans prévenir – et nous renvoie ainsi tout au long du roman à la dureté de la vie. Adeline Dieudonné aborde les thèmes de la violence conjugale, de la violence psychologique mais aussi du sadisme, du renfermement sur soi et tellement d’autres.

On est très vite attaché à son héroïne qui est encore tellement enfantine même si elle est déjà par certains côtés si grande. Ses tentatives pour « sauver » son petit-frère sont utopiques, mais c’est cet espoir qui la fait tenir et avancer. On veut croire dans sa quête et que les choses vont s’arranger mais l’auteur nous parle de la vraie vie… pas d’un conte de fée.

Ce roman me fait penser à « Stupeur et tremblement », c’est cash, déroutant, atypique et pourtant parfait. Ce roman vous marque et ne vous lâche pas. Il fait peur aussi parce qu’on aimerait que tout cela soit une fiction alors qu’il s’agit en fait de faits divers bien trop banals.

Parution : 29 août 2018

Prix : 19.40 euros


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

La dernière nuit du RaïsJulesMrs Fletcher ou les tribulations d’une MILFUne apparitionBoldhür