Miniature - Aesculapius – Les mystères de Druon de Brévaux

Aesculapius – Les mystères de Druon de Brévaux

  • Andrea H. Japp
  • Aventure
  • Historique
  • Intrigue
  • Policier
  • Roman

Le résumé

Un comté de France, en ce début de XIVe siècle, où l’Inquisition fait rage. Un médecin est condamné à la Question pour pratiquer des accouchements sans douleur. Sa fille est contrainte de se travestir en jeune médecin itinérant, Druon de Brévaux, et de courir le pays pour échapper à ses terribles ennemis…

De pièges en traîtrises, la science arrivera-t-elle à déchirer les voiles du mensonge et de l’obscurantisme?

 

 

 

 


La critique du Chat Botté

L’avis de Sophie :

Mêlant mystère et sciences au Moyen Âge, « Aesculapius » m’a jetée sur les grands chemins du 14e siècle à la suite d’une héroïne peu ordinaire pour cette époque : Heluise Fauvel, travestie pour les besoins de son voyage en Druon de Brévaux, médecin itinérant.

Car celle-ci est bien décidée à élucider le secret d’une pierre rouge à l’origine de la condamnation à mort de son père et devra faire appel à toute sa logique scientifique pour venir à bout des conspirations, jalousies et superstitions qui jalonneront sa quête de la vérité.

Un roman historico-policier aux multiples enquêtes avec une thématique innovante, ça change!

Premier tome de la saga « les mystères de Druon de Brévaux », ce roman est une véritable plongée dans les débuts de la médecine et les moeurs médiévales, à la croisée des « Piliers de la terre » de Ken Follet et des « Rois maudits » de Maurice Druon, deux séries que j’avais déjà beaucoup aimées.

Je trouve cependant qu’ « Aesculapius » se distingue par son écriture car l’auteure, Andrea H. Japp, a voulu donner à son livre une certaine authenticité linguistique. Et c’est là que réside véritablement mon coup de coeur :  une immersion dans le vocabulaire de l’époque sans pour autant en freiner ou en compliquer la lecture, pari réussi!

Alors, choississez-vous un confortable escame(*),
retirez vos housseaux(*) et dévorez ce roman à la lueur d’une esconce(*) !

(*) : significations à découvrir dans « Aesculapius », évidemment !

Parution le 16 novembre 2011

prix : 7.80 euro


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Nos vies insoupçonnéesMillénium 4 : Ce qui ne me tue pasOn ne voyait que le bonheurGung Ho tome1: Brebis Galeuses13 jours