Miniature - Cadavre Exquis

Cadavre Exquis

  • Agustina Bazterrica
  • Drame
  • Roman

Le résumé

Un virus a fait disparaître la quasi-totalité des animaux de la surface de la Terre. Pour pallier la pénurie de viande, des scientifiques ont créé une nouvelle race, à partir de génomes humains, qui servira de bétail pour la consommation.Ce roman est l’histoire d’un homme qui travaille dans un abattoir et ressent un beau jour un trouble pour une femelle de « première génération ». Or, tout contact inapproprié avec ce qui est considéré comme un animal d’élevage est passible de la peine de mort. À l’insu de tous, il va peu à peu la traiter comme un être humain.
Le tour de force d’Agustina Bazterrica est de nous faire accepter ce postulat de départ en nous précipitant dans un suspense insoutenable. Roman d’une brûlante actualité, tout à la fois allégorique et réaliste, Cadavre exquis utilise tous les ressorts de la fiction pour venir bouleverser notre conception des relations humaines et animales.


La critique du Chat Botté

L’avis de Stéphanie :

Âmes sensibles, passez directement votre chemin car il faut avoir l’estomac bien accroché ! Le thème abordé dans ce roman n’est autre que « Le cannibalisme légal » !

Cadavre exquis nous vient d’une jeune auteure argentine. Elle y développe une société dystopique dans laquelle il est devenu « normal » de manger des « têtes » humaines. En effet, un virus contracté uniquement par les animaux a fait rage et empêche les hommes de les élever et de les manger sous peine de mourir. Le cannibalisme s’est donc répandu doucement – annihilant ainsi le problème de surpopulation mondiale – puis s’est développé à l’image de l’industrie de la viande que nous connaissons actuellement. Certains humains ont été sélectionnés et élevés comme des bêtes. Ils sont donc dénués de toute humanité (c’est-à-dire de langages, de cultures, etc.), juste leur apparence rappelle leur origine.

Dans le roman, nous suivons un employé d’abattoir qui va nous présenter en quelque sorte cette nouvelle société et comment chaque niveau de la chaine de la viande se déroule : l’élevage, l’abattoir, la boucherie, la chaine laitière, le laboratoire scientifique, la chasse, le tannage, … L’auteure y décrit en réalité notre industrie actuelle, sauf qu’il ne s’agit pas de bœufs, de cochons ou de poules, mais d’êtres humains. Outre cette description, il y a également une histoire. En effet, un éleveur lui offre une femelle… Comment va-t-il alors la traiter ?!

Ce livre est atroce. Dégoutant. Glacial. J’en ai eu le cœur retourné tout au long de ma lecture, mais je n’ai pu le lâcher. Il critique notre relation aux animaux et de notre mode de consommation de ces derniers. Bien que l’horreur soit présente à chaque scène, l’écriture de l’auteure n’a aucun pathos et se montre très froide, sans émotion. La fin est totalement inattendue et très réussie !

C’est un roman qui dérange, dont on entendra probablement peu parler mais qui mérite d’être connu ! Un énorme coup de cœur !

Date de parution : 21/08/2019
Prix : 19€


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Sous le même toitL’horizon à l’enversDa Vinci CodeAfter saison 1Forbidden