Miniature - Chavirer

Chavirer

  • Lola Lafon
  • Roman

Le résumé

1984. Cléo, treize ans, qui vit entre ses parents une existence modeste en banlieue parisienne, se voit un jour proposer d’obtenir une bourse, délivrée par une mystérieuse Fondation, pour réaliser son rêve : devenir danseuse de modern jazz. Mais c’est un piège, sexuel, monnayable, qui se referme sur elle et dans lequel elle va entraîner d’autres collégiennes.

2019. Un fichier de photos est retrouvé sur le net, la police lance un appel à témoins à celles qui ont été victimes de la Fondation.

Devenue danseuse, notamment sur les plateaux de Drucker dans les années 1990, Cléo comprend qu’un passé qui ne passe pas est revenu la chercher, et qu’il est temps d’affronter son double fardeau de victime et de coupable.

Chavirer suit les diverses étapes du destin de Cléo à travers le regard de ceux qui l’ont connue tandis que son personnage se diffracte et se recompose à l’envi, à l’image de nos identités mutantes et des mystères qui les gouvernent.

Revisitant les systèmes de prédation à l’aune de la fracture sociale et raciale, Lola Lafon propose ici une ardente méditation sur les impasses du pardon, tout en rendant hommage au monde de la variété populaire où le sourire est contractuel et les faux cils obligatoires, entre corps érotisé et corps souffrant, magie de la scène et coulisses des douleurs.


La critique du Chat Botté

L’avis de Marie : 

Avec Chavirer, Lola Lafon revient dans l’univers des sports à haut niveau après le succès de La petite communiste qui ne souriait jamais dans lequel elle explorait l’univers de la gymnasique artistique. Ici, c’est la danse qui est abordée, un sujet que l’auteure connait bien puisqu’elle a elle-même pratiqué la danse classique. 

On suit le parcours de Cléo, 13 ans, passionnée de danse, à qui une mystérieuse fondation Galatée fait miroiter le rêve d’obtenir une bourse pour suivre des cours au-dessus de ses moyens. Près de 40 ans plus tard, elle revient sur les manipulations et coercitions qu’elle a subies, notamment sexuelles.

C’est un livre qui prend aux tripes: il aborde des sujets puissants et bouleversants liés aux sévices sexuels, notamment la culpabilité que ressentent les victimes et les traumatismes qui y sont liés. Ce roman est dur, mais nécessaire, et résonne avec certaines actualités comme l’affaire des abus du docteur Larry Nassar sur l’équipe de gymnastique des USA. A lire absolument !

parution le 19/08/2020

prix : 20.50 euro

 


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

La Déesse des petites victoiresla fille de BrooklynLes Peaux rougesLes évasions particulièresJe peux très bien me passer de toi