Miniature - Les listes d’Elisabeth

Les listes d’Elisabeth

    • Historique
    • Journal intime
    • Récit de vie
    • Roman
    • Romantique
    • Saga familialle

    Le résumé

    Une bouleversante saga familiale : la découverte fortuite d’un carnet révèle une histoire familiale jusque-là inconnue.

    Plusieurs années après la mort de sa grand-mère Elisabeth, Lulah Ellender hérite d’un curieux objet – un carnet rempli de listes. Dans ces fragments de la vie quotidienne, Lulah découvre les détails de l’extraordinaire destin d’Elisabeth : son enfance de fille d’ambassadeur dans les années 1930 en Chine, son mariage avec un diplomate britannique et leur vie à Madrid sous Franco, à Beyrouth après la guerre, puis à Rio et à Paris. Tout au long de son existence, ces listes ont été pour elle une source de structure et de réconfort entre le faste de sa vie publique et les troubles de sa vie privée.
    Un récit émouvant sur l’amour filial et les relations des mères et des filles.


    La critique du Chat Botté

    L’avis de Cécile:

    D’habitude, je ne suis pas très « fan » des rentrées littéraires. Les sujets me conviennent rarement ou l’histoire ne m’intéresse pas vraiment.

    Lorsque j’ai lu le litre et le résumé, je me suis dit que ce roman allait peut-être me réconcilier avec les fameuses « rentrées littéraires » ! Et effectivement, cette histoire m’a beaucoup plu. J’ai adoré le lien que l’on découvre entre cette petite fille et sa grand-mère alors qu’elles ne se sont jamais connues. Ce parallèle qu’effectue Lulah avec Elisabeth dans leurs difficultés respectives est magnifique. Ces listes de « tout et n’importe quoi » débouchent sur un contexte bien précis mais surtout sur une superbe anecdote de la vie d’Elisabeth.

    J’ai aussi beaucoup voyagé à travers le temps et les lieux géographiques. Une vraie machine temporelle ! On découvre quelle est la vie d’une aristocrate à cette époque et dans différents lieux. La vie à Pékin n’est clairement pas la même qu’en Angleterre et le train de vie y est aussi pour quelque chose. Les superbes réceptions auxquelles elle assiste ne sont pas à la portée de « madame tout le monde »… Cela fait un peu « bizarre » de me dire qu’aujourd’hui certaines personnes bénéficient encore de tels privilèges alors que le « monde va si mal ». Mais c’est tellement beau de rêver le temps d’un roman…

    Prix: 21,90€

    Parution: 24 octobre 2019


    Les commentaires

    D'autres ont également aimé,

    Vous aimerez aussi peut-être aussi

    Eleanor Oliphant va très bien !Les murmures de la terreLe violonisteDans la peau de CoventryLa Soledad