Miniature - Les Peaux rouges

Les Peaux rouges

  • Emmanuel Brault
  • Roman
  • Satire

Le résumé

«  Ce matin, je sors, plutôt pressé, et j’ai pas fait trente mètres, que paf… une rouge avec sa marmaille me rentre dedans au coin de la rue. Elle se casse la figure et me gueule dessus. Elle me dit que je l’ai fait exprès, que c’est une agression. En temps normal, on se serait excusés, j’aurais fait mon sourire de faux cul et tout serait rentré dans l’ordre. Mais non, je trouve rien de mieux que de lui cracher  : “fais pas chier sale rougeaude” et manque de pot, une passante qui arrive derrière moi a tout entendu. C’était puni par la loi du genre super sévère depuis les événements, à égalité avec viol de gamin ou presque. On était à trente mètres de chez moi, ils m’ont facilement retrouvé. Et là mes amis, mes problèmes ont commencé, et des vrais comme on n’en fait plus.  »
Amédée Gourd est raciste. Il pense comme il parle. Mal.
La société entreprend de le rééduquer.
Grinçant par son sujet, ce roman tendre et loufoque met en scène un antihéros comme on en voit si peu dans les livres, et si souvent dans la vie.
Une histoire d’amours ratées mais de haine réussie.
Une fable humaine, trop humaine.


La critique du Chat Botté

 » Les Peaux rouges » ne laisse pas indifférent, tant par la manière, inhabituelle,  dont le thème est traité que par l’écriture, étonnante et pétillante, d’Emmanuel Brault.

On suit le quotidien d’ Amédée Gourd, raciste depuis toujours, dont la vie bascule le jour où il ne peut se retenir d’insulter une « peau rouge », enceinte de surcroit, dans la rue. Il aura de nombreuses raisons de regretter son geste  dans une société où ces actes sont punis sévèrement.

On l’accompagne dans sa tentative, forcée,  de rédemption, loin de sa Mémé adorée.

C’est drôle et tendre, parfois un peu triste mais très souvent loufoque.

Ce livre est un petit bijou de finesse qui se lit avec beaucoup de plaisir et qui stimule les neurones et les zygomatiques.

Date de parution : 30/08/2017
Prix : 19.65€


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Ainsi résonne l’écho infini des montagnesChanger l’eau des fleursLa mémoire des embrunsLa légende des quatre: Le clan des tigres (tome 2)Chien-Loup