Miniature - Un ennemi du peuple

Un ennemi du peuple

  • Henrik Ibsen
  • Javi Rey
  • B.D.
  • Politique

Le résumé

Tomas et Peter, deux frères aux caractères opposés, ont fondé une florissante station thermale. Le premier, modeste médecin, est prêt à révéler le scandale sanitaire qu’il y a découvert. L’autre, maire et patron, souhaite l’occulter. Tous les coups seront dorénavant permis entre le lanceur d’alerte humaniste et le notable soutenu par les puissances de l’argent, de la politique et… du suffrage universel.


La critique du Chat Botté

L’avis de Marie:

Encore un grand coup de cœur BD ! Un ennemi du peuple est une adaptation en roman graphique d’une pièce de Henrik Ibsen, un dramaturge norvégien de la fin du 19ème siècle. Déjà, l’intrigue et son propos sur la corruption n’a pas pris une ride, mais en plus, quel beau travail d’adaptation !

C’est l’histoire de deux frères: l’un est médecin, l’autre est maire de la ville, laquelle est en pleine expansion grâce à la construction d’une station balnéaire qui attire énormément de touristes. Mais alors qu’on apprend que le médecin, Thomas, s’est retiré du projet au début de sa conception, la station balnéaire pourrait bien révéler la corruption politique dans cette ville pourtant si prometteuse…

C’est une bande dessinée qui parle donc de politique, des failles et des limites de la démocratie; bref, on a du mal à imaginer que l’histoire se base sur une pièce de près de cent cinquante ans tant le propos est actuel (même si l’intrigue est bel et bien transposée à notre époque moderne). Politiciens véreux, lanceurs d’alerte en colère, journalistes soudoyés, difficile de ne pas identifier certaines actualités de ces dernières années à cette histoire…

Contrairement au graphisme de L’âge d’eau pour lequel j’ai eu un coup de cœur il y a peu*, Un ennemi du peuple a un style « ligne claire » assez marqué, avec des trais fins et des aplats de couleurs en bloc. Cela n’empêche pas un certain onirisme dans le dessin, avec certaines planches très poétiques ou menaçantes, et surtout un travail de la couleur tout à fait exceptionnel: le bleu de la mer contraste avec un rose orangé écrasant… J’adore, les planches sont vraiment belles et prenantes, en soulignant l’angoisse de l’intrigue.

Prix: 24 €

Parution le 4/02/2022

* https://www.librairielechatbotte.com/chat/books/lage-deau/


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Magic 7 – Tome 2 : Contre tous !L’âge d’eauLes soeurs Fox, tome 1 : Esprits, êtes-vous là?Lightfall -tome 1:  la dernière flammeL’envers des contes – La soeur pas si laide de Cendrillon