Miniature - Echecs

Echecs

    • B.D.
    • cadeau
    • Feel good
    • Roman graphique
    • Romantique

    Le résumé

    La vie, comme le jeu d’échecs. Facile à apprendre, amusant à jouer, difficile à gagner… impossible à contrôler ! Les portes d’un tram s’ouvrent et un jeune homme flashe sur une femme qu’il ne reverra plus. C’est le point de départ de ce récit choral où les protagonistes, tous en train d’échouer dans leurs relations personnelles, sont comme les pièces d’un jeu d’échecs. Les pions se demandent si ce n’est pas le moment de sacrifier une pièce pour continuer à avancer. Les fous se croisent sans vraiment se trouver. Le cavalier, libre, capable de sauter au-dessus des autres pièces, mais vulnérable car, aussi insaisissable qu’il soit, un cavalier peut être pris par un simple pion. Ils avancent tous, se confrontent, se déplacent dans leur vie comme sur un échiquier. Ils sont tous connectés sans même le savoir et vont jouer une partie qui va changer leur vie.


    La critique du Chat Botté

    L’avis de Sophie :

    Enorme coup de coeur pour « Echecs » de Victoir L. Pinel, à offrir et à s’offrir! (je concours d’ailleurs moi-même dans les deux catégories)

    A la fois bol d’air frais et enveloppe de douceur, ce roman graphique s’adresse tant aux adolescents qu’aux adultes. Il s’en dégage une atmosphère assez particulière, car la lecture est rendue très plaisante et apaisante grâce au graphisme réaliste et à la colorisation très douce, sans perdre un phylactère de caractère.

    Mais c’est surtout la virtuosité de l’auteur d’avoir rendu ce récit choral très intelligible tout en restant plein de surprises qui m’a séduite. Les tranches de vie de chaque personnage paraissent d’abord anodines mais se complexifient par petites touches délicates et se révèlent lors de magnifiques doubles pages à la fin des histoires, de l’histoire.

    Et cerise sur le gâteau (étoile sur le sapin!), ce parallèle que l’auteur créé et développe entre notre place dans la vie et une partie de jeu d’échec. Le fou, très mobile mais uniquement dans ses diagonales; le pion, pièce moins précieuse de prime abord mais qui bien utilisée, pourra se transformer en une pièce plus puissante… Cette analogie est belle, astucieuse et finement menée!  Les échecs et les victoires (de la vie, cette fois!) se croisent dans ce roman graphique pour nous rappeler, en cette fin d’année, que les relations doivent se jouer, se vivre pleinement : la partie n’est jamais jouée d’avance!

    Parution le 23 août 2023

    Prix : 25,00€


    Les commentaires

    D'autres ont également aimé,

    Vous aimerez aussi peut-être aussi

    Emma et Capucine : tome 1. Un rêve pour troisBleu SaphirLa pesteDijnn – t. 11 : Une jeunesse éternelleLovely Mug Cats