Miniature - Beautiful redemption

Beautiful redemption

  • Jamie McGuire
  • Comédie sentimentale

Le résumé

Liis Lindy a toujours fait de l’excellence sa devise. Entre ses fiançailles et sa carrière au sein du FBI, elle n’a guère tergiversé ! Fraîchement débarquée à San Diego comme analyste, elle répond aux ordres de l’Agent Spécial Thomas Maddox, connu pour être une pointure mais aussi un odieux personnage. En effet, derrière son masque d’Apollon se cache un redoutable prédateur, prêt à tout pour que son équipe se surpasse.

Hors de question pour Liis de flancher, et si, pour prouver sa valeur, elle doit accepter de se faire passer pour sa compagne durant quelques jours, qu’à cela ne tienne ! Contre toute attente, il se pourrait même qu’elle apprécie cette mission d’infiltration au-delà de tout professionnalisme…


La critique du Chat Botté

L’avis d’Emilie :

Je n’irais pas jusqu’à dire que ce livre est le roman du siècle mais il reste très agréable pour un bon moment de détente. On découvre tout au long du roman l’évolution de la relation entre Liis et Thomas, deux agents du FBI, qui se rencontrent pour la première fois dans un bar et qui passent la nuit ensemble avant de découvrir le lendemain que Thomas est le supérieur hiérarchique de Liis. Il s’agit une fois de plus de personnages avec un fort caractère ce qui provoque pas mal d’étincelles et il est assez drôle de suivre leurs échanges. Si je devais faire un reproche ici ce serait le côté mélo qu’a Thomas qui passe beaucoup de temps à regretter une ancienne relation mais malgré ça reste un livre sans grosse prise de tête. Et si vous voulez en apprendre plus sur les différents frères de Thomas, sachez qu’il s’agit d’une série mais qu’il est possible de lire les différents tomes séparément parce qu’ils racontent des histoires différentes.

Sorti le 5 octobre 2016

Prix : 13,90 euros


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Ces très chers voisins ….Un jour en décembreEleanor Oliphant va très bien !LandonTu comprendras quand tu seras plus grande