Miniature - Black Sunday

Black Sunday

  • Tola Rotimi Abraham
  • Roman

Le résumé

Bibike, Ariyike, et leurs frères Peter et Andrew tombent dans la pauvreté du jour au lendemain. Pour ces quatre enfants de la classe moyenne aisée nigériane, ce qui hier semblait acquis devient l’enjeu d’une lutte constante. Abandonnés par leurs parents, ils se réfugient chez leur grand-mère et survivent comme ils le peuvent à Lagos, ville âpre et convulsive. Si la vie est difficile pour tous, elle est particulièrement cruelle pour les deux sœurs : être une femme au Nigeria, c’est avant tout être considérée comme une proie. Proie pour les hommes, la religion, la religion des hommes. Black Sunday fait une peinture sans fard d’une société nigériane gangrénée par la corruption et met en lumière son rapport brutal aux femmes. Une lueur d’espoir vacillante, mais bien présente, sourd pourtant au milieu des pages. Avec ce premier roman, Tola Rotimi Abraham entre de plain-pied en littérature d’une écriture tranchante, sans compromis.


La critique du Chat Botté

L’avis de Marie:

Une belle découverte dans les romans « littérature étrangère » de cette rentrée littéraire !

Black Sunday est l’histoire d’une fratrie (deux soeurs jumelles et deux frères plus jeunes) nigérienne, abandonnée du jour au lendemain par leur mère, puis par leur père. Chacun de leurs destins, d’abord entrecroisés alors qu’ils vivent à Lagos, chez leur grand-mère, prennent ensuite des directions différentes, offrant ainsi plusieurs points de vue sur la société nigérienne à la fin des années 90 et dans les années 2000. Même si le roman est plutôt court, c’est tout de même vingt ans de vie à travers quatre personnages différents qui sont racontés !

J’ai beaucoup aimé cette lecture et je me suis beaucoup attachée aux personnages avec leurs traits de caractères propres et leurs défauts, en particulier les deux soeurs jumelles, Bibike et Ariyike, dont les parcours sont radicalement différents mais dépeignent une lutte similaire pour exister dans un monde hostile aux femmes. L’écriture de Tola Rotimi Abraham, dont c’est le premier roman, est acerbe et crue, et le livre se lit avec beaucoup de facilité. C’est une belle découverte pour moi, et je continuerai à suivre ses prochaines publications !

Prix: 21.90 €

Publication le 25/08/2021


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

La RévolteLa mémoire des embrunsMon maître et mon vainqueurTu seras ma beautéLe Duel