Miniature - Chien-Loup

Chien-Loup

  • Serge Joncour
  • Roman

Le résumé

L’idée de passer tout l’été coupés du monde angoissait Franck mais enchantait Lise, alors Franck avait accepté, un peu à contrecœur et beaucoup par amour, de louer dans le Lot cette maison absente de toutes les cartes et privée de tout réseau. L’annonce parlait d’un gîte perdu au milieu des collines, de calme et de paix. Mais pas du passé sanglant de cet endroit que personne n’habitait plus et qui avait abrité un dompteur allemand et ses fauves pendant la Première Guerre mondiale. Et pas non plus de ce chien sans collier, chien ou loup, qui s’est imposé au couple dès le premier soir et qui semblait chercher un maître. En arrivant cet été-là, Franck croyait encore que la nature, qu’on avait apprivoisée aussi bien qu’un animal de compagnie, n’avait plus rien de sauvage ; il pensait que les guerres du passé, où les hommes s’entretuaient, avaient cédé la place à des guerres plus insidieuses, moins meurtrières. Ça, c’était en arrivant.

Serge Joncour raconte l’histoire, à un siècle de distance, d’un village du Lot, et c’est tout un passé peuplé de bêtes et anéanti par la guerre qu’il déterre, comme pour mieux éclairer notre monde contemporain. En mettant en scène un couple moderne aux prises avec la nature et confronté à la violence, il nous montre que la sauvagerie est toujours prête à surgir au cœur de nos existences civilisées, comme un chien-loup.


La critique du Chat Botté

L’avis de Catherine :

Chien-loup est un roman dans lequel on entre très vite. L’écriture est vraiment belle, l’auteur a une belle plume pleine de poésie. Même si l’on a parfois l’impression qu’il a y des redites, des répétitions, cela amène toujours quelque chose de neuf dans la progression et le développement de son propos.

L’histoire est simple et il y a assez peu d’action finalement. Cependant, le contexte, l’ambiance et les sentiments des protagonistes sont parfaitement décrits, sans que cela soit ennuyant. Grâce à cela, on a de l’empathie pour les personnages. Il y a une ambiance inquiétante, tout est fait pour nous donner l’impression qu’il va y avoir un drame horrible et que ce sera l’apothéose du livre. On craint ce drame et on l’attend en même temps !

Le roman propose deux histoires en parallèle l’une de l’autre. La première débute à Orcières lorsque la première guerre mondiale éclate en 1914.  On y suit tout le parcours de ce village et on apprend plein de choses sur le dessous de la guerre. En toile de font, il y a cette maison perdue sur le mont d’Orcières, une maison à la terre maudite qui fait peur à tous et l’histoire d’amour d’un dompteur de fauves… Dans la seconde, on suit Lisa et Franck en 2017.  Ce couple qui va justement louer cette fameuse bâtisse pour se déconnecter du monde actuel et principalement du travail de Franck, .

Le chien-loup est l’élément qui fera le lien entre les deux histoires !

Un très beau livre à découvrir pour son écriture et son ambiance !

Date de parution : 22/08/2018
Prix : 21.00€


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Muchachas 3Eh bien dansons maintenant !La Maison des TurnerLe murmure des ombresla fille de Brooklyn