Miniature - La bête

La bête

  • Frank Pé
  • zidrou
  • auteur belge
  • Aventure
  • B.D.
  • Illustration

Le résumé

Capturé en pleine Palombie par des Indiens Chahutas et vendu à des trafiquants d’animaux exotiques, un marsupilami débarque dans les années 50 au port d’Anvers. Réussissant à s’enfuir, il arrive dans la banlieue de Bruxelles et est recueilli par François, un jeune garçon fan d’animaux dont le quotidien est loin d’être facile. Le début d’une aventure passionnante, parfois sombre mais toujours porteuse d’espoir, et d’une belle amitié.
Les auteurs rendent un superbe hommage à l’animal fabuleux créé par Franquin dans la série « Spirou et Fantasio » tout en dénonçant la maltraitance et le trafic d’animaux exotiques. Une magnifique aventure dont le cœur est l’amitié extraordinaire qui peut unir un enfant à un animal.


La critique du Chat Botté

L’avis de Marie: 

Voilà une BD qui marque les esprits ! 

Personnellement, je n’ai jamais été très fan du Marsupilami original. Mais cette version m’a définitivement conquise ! On découvre l’animal fantastique de Franquin sous un angle tout à fait nouveau, plus trash, plus humain aussi. Capturé dans sa Palombie natale, il est ramené de force par bateau, parvient à s’échapper et erre dans la banlieue de Bruxelles. Il est recueilli par un jeune garçon et sa mère. D’une Amérique du Sud fanstasmée, on passe alors à un environnement urbain des années 50, marqué par la guerre et les injustices.

Cette bande dessinée vous fera passer par une ribambelle d’émotions: on y voit la cruauté des hommes, que ce soit entre eux ou envers ce qu’ils ne connaissent pas, mais on y rit également beaucoup ! Le récit est truffé de références à la culture de notre plat pays et à l’âge d’or de la bande dessinée belge. Certains passages terribles font la place à des scènes très touchantes entre les protagonistes, plus attachants les uns que les autres (mention spéciale à la mère de François dont j’ai adoré le caractère !). Il s’agit d’une BD qui parle de cruauté, mais dont le thème, au final, est surtout l’amitié. Tout cela, bien entendu, sublimé par la patte graphique de Frank Pé qui est tout à fait remarquable. Un projet ambitieux au succès incontestable, et pour ma part, un de mes plus grands coups de coeur de cette année ! 

Publié le 9/10/2020

Prix: 24.95 €


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Blood song tome 1 : la voix du sangL’incroyable histoire de Wheeler BurdenQuatre soeursMoi vivant vous n’aurez jamais de pauses ou comment j’ai cru devenir libraireHALF BAD