Miniature - Le ver à soie

Le ver à soie

  • Robert Galbraith alias J.K.Rowling
  • Intrigue
  • Policier
  • Thriller

Le résumé

Quand l’écrivain Owen Quine disparaît dans la nature, sa femme décide de faire appel au détective privé Cormoran Strike. Au début, pensant qu’il est simplement parti s’isoler quelques jours – comme cela lui est déjà arrivé par le passé –, elle ne demande à Strike qu’une seule chose : qu’il le retrouve et le lui ramène.
Mais, sitôt lancée l’enquête, Strike comprend que la disparition de Quine est bien plus inquiétante que ne le suppose sa femme. Le romancier vient en effet d’achever un manuscrit dans lequel il dresse le portrait au vitriol de presque toutes ses connaissances. Si ce texte venait à être publié, il ruinerait des vies entières. Nombreux sont ceux qui préféreraient voir Quine réduit au silence.
Lorsque ce dernier est retrouvé assassiné dans de mystérieuses circonstances, la course contre la montre est lancée. Pour mettre la main sur le meurtrier – un tueur impitoyable, tel qu’il n’en a encore jamais rencontré dans sa carrière –, Strike va devoir d’abord percer à jour ses motivations profondes.
Roman policier haletant, rythmé par une véritable cascade de coups de théâtre, Le Ver à soie est le deuxième opus des enquêtes de Cormoran Strike et de sa jeune et intrépide assistante, Robin Ellacott.


La critique du Chat Botté

L’avis de Delphine :

« Le ver à soie » est un bon polar. L’intrigue est bien ficelée et menée par un duo de choc très  plaisant.

Ce deuxième opus permet de mieux faire connaissance avec Strike et Robin. Galbraith, alias J.K. Rowling, donne de la substance à ses personnages que l’on retrouve avec grand plaisir. L’intrigue est toujours aussi bien soignée. Impossible de deviner la fin !

Deux petits bémols : le nom des intervenants du monde littéraire et le côté glauque de Bombix Mori. Impossible pour moi de me faire aux noms des éditeurs, écrivains, etc (Fancourt, Waldegrave, Chard, …). Je me suis emmêlé les pinceaux plusieurs fois et j’ai dû revenir en arrière pour me repérer dans les personnages. Bombix Mori, le manuscrit du défunt, qui est au centre de l’affaire, est glauque. Les passages et extraits cités m’ont déplus. Heureusement, cela ne représente que peu de pages du livre.

Le ver à soie est un bon polar qui vaut le détour et que l’on peut lire indépendamment de « L’appel du coucou » (1er enquête de Strike & Robin).

parution le 15 octobre 2014

prix : 24.10 euro


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Le secret de ChimneysLa tête sous l’eauLe dragon du MuveranLe fantômeLa faiseuse d’anges