Miniature - Avec toutes mes sympathies

Avec toutes mes sympathies

  • Olivia de Lamberterie
  • Drame
  • Psychologie
  • Récit de vie

Le résumé

Les mots des autres m’ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu’à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d’écrire. Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un suicide, c’est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de se souvenir des jours heureux.
Moi, je ne voulais pas me taire.
Alex était un être flamboyant, il a eu une existence belle, pleine, passionnante, aimante et aimée. Il s’est battu contre la mélancolie, elle a gagné. Raconter son courage, dire le bonheur que j’ai eu de l’avoir comme frère, m’a semblé vital. Je ne voulais ni faire mon deuil ni céder à la désolation. Je désirais inventer une manière joyeuse d’être triste.
Les morts peuvent nous rendre plus libres, plus vivants.


La critique du Chat Botté

L’avis d’Oriane:

Dans Avec toutes mes sympathies, la critique littéraire Olivia de Lamberterie prend la plume pour nous parler du décès de son frère aîné Alex, qui s’est suicidé en novembre 2015. Au fil des pages, on fait la connaissance de cet homme charmant, intelligent, qui semble avoir tout pour être heureux, mais qui est aussi rongé par une profonde dépression. Incapable de faire le deuil de ce frère qu’elle aimait tant, l’auteure nous le raconte et cherche, comme elle le dit elle-même, à « inventer une manière joyeuse d’être triste ». Entre souvenirs heureux et tristes, Olivia de Lamberterie nous parle de son rapport à la vie et à la mort, avec une sincérité qui nous transperce le cœur.

Ce roman est un magnifique hommage, une ode à la vie et une très belle façon de faire revivre son frère. Son récit m’a beaucoup émue car j’ai trouvé qu’elle parvenait à exprimer une grande souffrance avec des mots très justes. Cette histoire parlera sans aucun doute à chaque personne qui a connu un deuil au moins une fois dans sa vie…

Beaucoup d’émotions sans jamais en faire trop! Magnifique!

Date de parution: le 22 août 2018
Prix: 21,15€

 

 


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

La dernière nuit du RaïsLa TressePetit  PaysUn jour, tu raconteras cette histoireRue des Boutiques Obscures