Miniature - Enfant de salaud

Enfant de salaud

  • Sorj Chalandon
  • Autobiographie
  • Drame
  • guerre
  • Historique
  • Roman

Le résumé

Depuis l’enfance, une question torture le narrateur :
– Qu’as-tu fait sous l’occupation ?
Mais il n’a jamais osé la poser à son père.
Parce qu’il est imprévisible, ce père. Violent, fantasque. Certains même, le disent fou. Longtemps, il a bercé son fils de ses exploits de Résistant, jusqu’au jour où le grand-père de l’enfant s’est emporté : «Ton père portait l’uniforme allemand. Tu es un enfant de salaud ! »
En mai 1987, alors que s’ouvre à Lyon le procès du criminel nazi Klaus Barbie, le fils apprend que le dossier judiciaire de son père sommeille aux archives départementales du Nord. Trois ans de la vie d’un « collabo », racontée par les procès-verbaux de police, les interrogatoires de justice, son procès et sa condamnation.
Le narrateur croyait tomber sur la piteuse histoire d’un « Lacombe Lucien » mais il se retrouve face à l’épopée d’un Zelig. L’aventure rocambolesque d’un gamin de 18 ans, sans instruction ni conviction, menteur, faussaire et manipulateur, qui a traversé la guerre comme on joue au petit soldat. Un sale gosse, inconscient du danger, qui a porté cinq uniformes en quatre ans. Quatre fois déserteur de quatre armées différentes. Traître un jour, portant le brassard à croix gammée, puis patriote le lendemain, arborant fièrement la croix de Lorraine.

En décembre 1944, recherché par tous les camps, il a continué de berner la terre entière.
Mais aussi son propre fils, devenu journaliste.
Lorsque Klaus Barbie entre dans le box, ce fils est assis dans les rangs de la presse et son père, attentif au milieu du public.
Ce n’est pas un procès qui vient de s’ouvrir, mais deux. Barbie va devoir répondre de ses crimes. Le père va devoir s’expliquer sur ses mensonges.
Ce roman raconte ces guerres en parallèle.
L’une rapportée par le journaliste, l’autre débusquée par l’enfant de salaud.


La critique du Chat Botté

L’avis de Sophie :

Première plongée dans la rentrée littéraire pour moi avec « Enfant de salaud », de Sorj Chalandon, récit somme toute autobiographique, puisque le titre fait suite à une exclamation du grand-père à l’encontre de l’auteur, alors que il était petit enfant, mais déjà un « enfant de salaud ». Pourquoi?

Pour répondre à cette question, Sorj Chalandon entremêle la grande et la petite histoire : en parallèle du procès de Klaus Barbie en 1987 ( chef de la Gestapo lyonnaise à partir de 1942, surnommé tristement « le Boucher de Lyon ») qu’il couvre en tant que journaliste, c’est son père qu’il place également dans le box des accusés et qu’il convie avec l’angoissant « Et toi, Papa, qu’as-tu fait pendant l’Occupation? »

Car son père a toujours entretenu sciemment une certaine mythologie familiale « floue » et oppressante de ses actes durant le conflit; « un salaud » comme dirait le grand-père qui a vu son propre fils en uniforme allemand, un « collabo » donc, ou un héro de la Résistance aux nombreuses insignes que le père arbore en toute occasion? De rebondissements en révélations, le lecteur palpite, croit, et subit avec l’auteur ce père encombrant et fuyant… ce que j’ai beaucoup apprécié.

Ce que qui m’a également séduite dans ce roman réside aussi dans cette thématique du devoir de mémoire, cette quête de vérité familiale qui ne se veut pas comme une mise en accusation au doigt vengeur, mais plutôt comme une main tendue vers la conciliation du passé et du présent, du père et du fils.

J’ai également été très intéressée par la trame historique de ce roman et le récit sans voyeurisme des exactions SS, ainsi qu’à l’attention portée au déroulé du procès en lui-même, aux plaidoiries et aux avocats de la défense comme de l’accusation (Jacques Vergès, Serge Klarsfeld, …). Le récit est servi par une écriture sobre mais laissant transparaître toutes les émotions nécessaires à la compréhension de ce pan sombre de l’Histoire… A lire!

Prix : 21€
Parution : 18/08/2021


Les commentaires

D'autres ont également aimé,

Vous aimerez aussi peut-être aussi

Le secret de la manufacture de chaussettes inusablesForbiddenDélicieuseLa SoledadTu seras ma beauté